6 conseils pour assurer la sécurité informatique en Entreprise

la gestion de votre Entreprise

De notoriété publique, la protection des données informatiques en entreprise constitue un enjeu de taille peu importe l’étendue et les activités de la société. En effet, la perte ou le vol d’informations sensibles et fondamentales peut être préjudiciable une entreprise au plan juridique, financier… D’ailleurs, lorsqu’on laisse ces incidents se produire par négligence ou erreur, il est déjà trop tard de récupérer les données et de limiter la casse. Alors, mieux vaut les prévenir plutôt que de chercher à les guérir. Pour cela, découvrez ici des conseils pratiques pour garantir à votre société une sécurité informatique plus efficace et plus efficiente.

 

Quel est l’enjeu majeur de la sécurité informatique pour les entreprises ?

mettre en place un Plan de Reprise Activités PRA

En matière de la sécurisation des données en entreprise, l’équilibre entre les droits des personnes concernées par le traitement de données et l’intérêt des personnes traitant ces données est nécessaire. Ce qui est synonyme d’objectifs suivants :

  • la confidentialité des informations pour dire que celles-ci ne doivent être accessibles qu’à des personnes autorisées ;
  • l’intégralité des données pour dire qu’elles ne doivent pas être modifiées ni par erreur, ni par malveillance ;
  • la disponibilité des informations ou données et des outils : quels que soient les problèmes techniques, vous devez disposer des moyens pour rendre les données inaccessibles par cryptage, vol, intrusion, destruction. Ces derniers doivent permettre de rétablir la disponibilité de ces informations dans les meilleurs délais en cas d’incidents physiques ou techniques ;
  • la traçabilité et la transparence dans le traitement des données à travers une mise à jour régulière pour pouvoir détecter rapidement les attaques malveillantes et la violation de la confidentialité.

 

Quels sont les meilleurs conseils pour garantir une sécurité informatique efficace en entreprise ?

autres produits Cisco pour la sécurité informatique

Aujourd’hui, définir les mots de passe forts, installer les logiciels de sécurité informatique, mettre à jour le système et éviter les paramètres par défaut ne sont pas les seuls conseils élémentaires et indispensables. D’autres mesures sont importantes à prendre en compte. Pour une bonne protection des données informatiques, vous devez nécessairement :

 

1- Faire l’état des lieux intégral des informations et fichiers dont dispose votre société

Il s’agit ici de préparer en amont la sécurité informatique de votre entreprise en évaluant le niveau de confidentialité des données. Ce qui vous permet d’opter pour le mode d‘hébergement le plus adapté. Disons qu’une stratégie de protection informatique ne doit pas être une improvisation de dernières minutes, dans la précipitation des premiers instants d’une cyberattaque. Tout système de sécurité informatique doit être conçu sereinement en intégrant les outils essentiels à :

  • l’analyse des risques ;
  • l’évaluation des menaces ainsi que leurs éventuelles conséquences ;
  • les vulnérabilités actuelles pour mieux renforcer la sécurisation des données ;
  • la poursuite des activités de la société sans interruption même en cas d’incident techniques et physiques.

Pour cela, les simples modes comme les mots de passe ne suffisent pas. Il faut une sécurisation informatique intelligente axée sur l’identité rassemblant toutes les thématiques telles que :

  • réseaux, application et messagerie ;
  • données et terminaux mobiles ;
  • Cloud et moyens d’accès…

 

2- Déterminer le périmètre de vos objectifs et les moyens nécessaires pour y parvenir

Un bon plan de sécurisation informatique nécessite la définition des objectifs précis pour réduire les risques informatiques liés aux stations de travail, aux déplacements professionnels… Vous devez donc catégoriser les données afin de déterminer le niveau de sécurisation convenable selon qu’il s’agit de tous les documents ou seulement des fichiers ultra-sensibles. Il faut ajouter qu’il convient de choisir les moyens également en fonction de la taille et de l’importance des objectifs fixés par l’entreprise. Il peut s’agir de :

– un antivirus professionnel pour entreprise

– un pare-feu individualisé ou collectif, un réseau virtuel privé (VPN) ;

– un contrôle d’accès au réseau interne basé sur des profils protégés par mots de passe ;

– des supports ou des serveurs de sauvegarde instantanée ou chez un prestataire ;

un système d’alimentation électrique secondaire capable de fournir une réserve de quelques minutes pour enregistrer tous les fichiers cruciaux.

 

3- Développer des processus adéquats avec la désignation d’un responsable chargé de sécurité informatique de votre entreprise

Cette recommandation indique qu’il faut instaurer des règles de sécurité et les procédures en cas d’attaques à appliquer par les employés. Celles-ci doivent préciser clairement les rôles et responsabilités de chacun. Elles nécessitent aussi une large sensibilisation des utilisateurs pour que chaque collaborateur sache quoi faire exactement en cas d’attaque. Ce qui nécessite un responsable pour veiller à l’application de la tactique de sécurité informatique en termes de :

  • acquisition et usage des logiciels ;
  • paramétrage des courriers électroniques ;
  • sauvegarde automatique des documents ;
  • accès aux locaux par des personnes extérieures.

 

4- Contrôler et restreindre l’accessibilité à la base de données de votre entreprise

Le nombre de vols, de fuites de données ou d’attaques cybercriminelles devient très alarmant depuis certaines années. Il importe alors de contrôler l’accès aux bases de données :

  • en limitant les autorisations et privilèges ;
  • en filtrant les courriers électroniques ;
  • en identifiant les données sensibles et critiques ;
  • en procédant au chiffrement des données au moyen des algorithmes puissants.

Cela vous permet de choisir les solutions et outils techniques de sécurité informatique les plus adaptés à vos besoins et objectifs.

 

5- Protéger physiquement vos infrastructures, l’accès à l’Internet et au réseau informatique

Nous sommes d’accord que le chiffrement des données très sensibles et la gestion de l’accès à ces informations méritent une politique rigoureuse pour la sécurisation d’une entreprise. Mais en plus de la nécessité d’évaluer les données sensibles, la collecte des informations doit respecter la réglementation en vigueur. Vous devez savoir alors le type d’informations que votre entreprise est autorisée à collecter. Sauf qu’il est fondamental de sécuriser physiquement vos infrastructures, l’accès à l’internet et au réseau informatique pour que cette tâche de collection de données ne soit pas peine perdue. Il faut dire que cette protection physique et autres passe par :

  • l’installation des détecteurs de fuites et d’incendie ;
  • le verrouillage des salles de matériels informatiques afin de restreindre l’accès seulement aux personnes habilitées ;
  • la sécurisation de votre connexion WiFi, car elle est une porte béante aux hackers et logiciels malveillants (malware, virus…). Le WPA et la WPA 2 sont des protocoles de sécurité efficaces recommandés à cet effet.

A vrai dire, la sécurité physique d’une entreprise garantit une longue durée de vie aux équipements coûteux pouvant subir des dégâts lors des attaques. Elle apporte aussi la protection nécessaire aux contenus des ordinateurs, serveurs et autres matériels de stockage.

 

6- Avoir le réflexe de sauvegarder et de crypter vos fichiers informatiques

Aucune entreprise n’est totalement à l’abri des virus, piratages et pannes informatiques quel que soit le niveau de sécurité. Beaucoup de paramètres peuvent compromettre votre système d’informations. Raison pour laquelle, l’on vous recommande de privilégier les systèmes de sauvegarde automatique et le cryptage des données.

La newsletter à lire absolument!

Découvrez avant tout le monde les dernières nouveautés