Pourquoi et comment mettre en place un PRA informatique pour votre Entreprise ?

mettre en place un Plan de Reprise Activités PRA

L’un des problèmes majeurs que rencontrent les entreprises de nos jours est leur incapacité à gérer efficacement la survenue de certains sinistres et incidents susceptibles d’affecter le système informatique de leurs entreprises. Le Plan de Récupération d’Activité (PRA) est une solution mise en place pour régler ce genre de désagrément. Dans cet article, nous en saurons un peu plus sur cet outil important et vous donnerons des conseils pratiques pour mettre en place un bon Plan de Récupération d’Activités.

[cmtoc_table_of_contents]

Qu’est-ce qu’un Plan de Reprise d’Activité (PRA) ?

Le plan de reprise d’activités (PRA) est un document dans lequel est décrit l’ensemble des dispositifs opérationnels mis en place par une entreprise permettant à cette dernière d’assurer en toute sécurité la reconstruction de son système d’informations et la remise sur orbite des ressources indispensables à son bon fonctionnement en cas d’incidents techniques majeurs ou de catastrophes naturelles. Le PRA présente étape par étape la démarche à suivre pour la reprise rapide d’activité et propose des solutions efficaces pour une meilleure optimisation du système d’informations de votre entreprise.



Les résultats attendus à la suite de l’exécution d’un Plan de Reprise d’Activité sont principalement :

  • la réduction rapide du temps d’interruption de toutes les activités en cours d’exécution ;
  • la limitation des désagréments matériels qui surviennent au cours d’un dysfonctionnement ;
  • la sauvegarde et la mise en sécurité de toutes vos données ;
  • la protection de tout votre dispositif informatique (parc informatique, matériel, serveurs, etc.).

 

Quelle est la différence entre PCA et PRA ?

Le PRA et le PCA sont deux termes très régulièrement utilisés tant en informatique qu’en entreprise. Dans les deux cas, ce sont des plans qui sont utilisés dans la résolution des problèmes résultant d’une catastrophe, d’un incident ou d’une crise liés au système d’informations de l’entreprise. Ces deux termes sont très similaires au point où certaines personnes les confondent. Pourtant il existe une différence importante entre les deux plans du point de vue de leurs buts respectifs et des conditions dans lesquelles ils s’appliquent.

En effet, le Plan de Continuité d’Activité est un plan qui est mis en place pour maintenir la disponibilité du système d’informations d’une entreprise même en cas de crise ou de dysfonctionnement. Cela voudra dire que le PCA garantit la continuité des activités du système informatique de l’entreprise quand bien même une crise survient ou quand un incident arrive. Cela nécessite la mise en place d’un système parallèle de gestion des équipements et données informatiques qui prend immédiatement le relai et assure la continuité des services de l’entreprise en cas de survenue d’un incident de quelque nature que ce soit. Ainsi donc, le PCA intervient pour empêcher tout arrêt d’activité de l’entreprise.

Quant au PRA, il est mis en place pour permettre à l’activité de reprendre rapidement en perdant le moins de données possible en cas de sinistre, d’incidents ou de catastrophes naturelles. Le PRA intervient pour proposer un ensemble de dispositions pratiques capables d’assurer le redémarrage rapide et efficace du système informatique de l’entreprise. Ainsi donc les données sauvegardées et restaurées permettent à l’entreprise de reprendre ses activités comme si de rien n’était. Il faut ajouter que le PRA peut être inclus dans le PCA, mais l’inverse est impossible. Néanmoins le PRA peut être un document indépendant du PCA.

 

Les Avantages et Inconvénients d’un Plan de Reprise d’Activités

Les Avantages et Inconvénients du PRA

Le Plan de Reprise d’Activité est un outil indispensable pour la sécurisation du système informatique d’une entreprise. Il présente de nombreux avantages, mais aussi quelques limites.

 

Avantages du PRA

Le PRA présente plusieurs avantages :

  • il garantit la solidité de l’entreprise : le PRA est un outil qui décline l’ensemble des actions à mener pour une reprise rapide des activités avec un minimum de pertes de données. L’existence d’un tel document garantit ainsi un sentiment de sécurité à l’entreprise, au chef d’entreprise ainsi qu’à ses collaborateurs ;
  • il minimise les risques de retard et de perte de temps dans le fonctionnement de l’entreprise ;
  • il garantit la fiabilité du système d’informations de l’entreprise et est un outil stratégique pour celle-ci ;
  • il facilite la prise de décision lorsqu’un incident survient ;
  • il rehausse l’image de marque de l’entreprise ;
  • sa mise en place est relativement moins coûteuse contrairement au PCA.

 

Inconvénients du PRA

Le PRA présente néanmoins quelques limites :

  • le manque d’appropriation du PRA par les acteurs de l’entreprise qui considèrent le document comme un outil banal et n’en font pas un usage approprié. Cela rend le document inutile pour l’entreprise et augmente les risques d’échec ;
  • l’augmentation de l’impact du désastre liée à la non-fixation dans le PRA de la durée maximale d’interruption et de limite de pertes de données ;
  • les risques de caducité du document lié à sa non-actualisation dans les délais requis (au moins deux fois par an) ;
  • le risque de perte du niveau de sécurité du plan lié à un défaut de mise en place d’un bon plan de sécurité et de sauvegarde.

 

Les incidents potentiels qui nécessitent la mise en place d’un PRA

Les incidents majeurs qui nécessitent l’installation d’un PRA sont de trois ordres. Il s’agit des catastrophes naturelles, des dysfonctionnements d’ordre techniques et du piratage informatique. Ces incidents selon leur degré de dangerosité peuvent causer des dégâts énormes dans le système informatique de votre entreprise. Il est important de les connaitre.

 

Les catastrophes naturelles

Les catastrophes naturelles selon leur niveau peuvent causer des désagréments importants dans le système informatique de votre entreprise. Il s’agit essentiellement des tremblements de terre, des tsunamis, des cyclones, des inondations ou des incendies. La prise en compte de ces catastrophes naturelles est importante dans la mise au point d’un PRA.

 

Les dysfonctionnements techniques

Les incidents d’ordre techniques sont les principales causes qui affectent le système informatique d’une entreprise. Ils sont de plusieurs types. Il peut s’agir d’une panne électrique, d’un court-circuit, d’une infiltration de l’eau dans un appareil, d’un feu ou même d’une manipulation consciente ou inconsciente de l’homme.

 

Le piratage informatique

C’est la deuxième cause des incidents informatiques. Qu’il s’agisse d’une attaque, d’un espionnage informatique, d’un logiciel malveillant ou d’une infiltration informatique, il est indispensable de prendre en compte l’évaluation de tous ces dégâts dans la mise au point du PRA.

 

Les meilleurs conseils pour mettre en place un PRA adapté à votre Entreprise

autres produits Cisco pour la sécurité informatique

Lorsqu’une catastrophe ou un incident survient, le PRA Informatique peut sauver votre entreprise et vous permettre de relancer rapidement vos activités sans grands dommages. Voici nos conseils pour mettre en place un PRA adapté à votre entreprise.

  • Réaliser un audit de tous les incidents probables qui peuvent affecter le système informatique de votre entreprise et rechercher les éventuelles causes. Cela permettra à l’entreprise de mettre en place des stratégies pour y faire face.
  • Évaluer la portée de chaque risque et déterminer les applications métiers qui ne pourront pas répondre efficacement aux pannes du système d’information ;
  • Définir les niveaux de sauvegarde, la vitesse de réplication et la capacité de restauration à mettre en œuvre pour une bonne gestion du système informatique. Il s’agit de définir le RTO (Recovery Time Objective) et le RPO (Recorvery Point Objective).
  • Définir et distribuer les rôles de chaque collaborateur afin que chacun soit situé sur son niveau d’intervention en cas d’incidents. Il s’agit de mettre en place une bonne stratégie d’intervention.
  • Définir les priorités ainsi que le coût de reprise de l’activité. Il s’agit d’évaluer les niveaux d’indisponibilité de certains services et définir l’ordre de priorisation ainsi que les coûts de reprise d’activité.
  • Choisir les équipements et matériels de sauvegarde et de reprise d’activité et définir le budget nécessaire.
  • Tester fréquemment le PRA et évaluer son efficacité et sa fiabilité. Il est conseillé de le faire au moins deux fois dans l’année.
  • Mettre régulièrement à jour le PRA et l’adapter à l’évolution du système d’information. Cela garantit une meilleure fiabilité du PRA.
  • Documenter et référencer votre PRA afin d’avoir des retours d’expériences. Cela vous permettra de partager vos réussites ainsi que vos échecs.
  • Tenir compte des contraintes règlementaires et se conformer à la législation en vigueur selon le type d’activité menée.

La newsletter à lire absolument!

Découvrez avant tout le monde les dernières nouveautés