Tout ce qu’il faut savoir sur le « Roaming »

Tout ce qu’il faut savoir sur le Roaming

Vous êtes en voyage ? Vous souhaitez communiquer au moyen de la carte Sim de votre pays d’origine, le « roaming » est la meilleure solution.

Par expérience, une chose n’est plus d’actualité pour les voyageurs : lorsqu’ils franchissent une frontière, le premier indice qui marque leur entrée dans un autre pays reste l’SMS de notification de leur nouveau plan tarifaire. Ce changement machinal entre leur opérateur téléphonique et la plateforme mobile locale est le « Roaming ». C’est-à-dire l’itinérance des données téléphoniques. Aujourd’hui, l’usage de ce mot est tellement courant au sein des utilisateurs puisque de n’importe quel coin du monde, ils peuvent bénéficier des divers services téléphoniques. C’est pourquoi nous avons décidé de consacrer cet article à l’étude du système d’itinérance pour permettre aux abonnés de mieux l’appréhender.

 

Le roaming : En quoi consiste-t-il

Le roaming  En quoi consiste-t-il

Signifiant « itinérance » en français, le roaming désigne un service d’appel que les promoteurs de téléphonie mobile offrent à leurs abonnés. Ce service consiste à permettre aux clients de ces opérateurs mobiles de continuer à émettre et recevoir des appels de même qu’à bénéficier des services internet via une plateforme téléphonique étrangère. En d’autres termes, le système roaming permet aux abonnés d’un acteur de la téléphonie mobile d’utiliser leur téléphone mobile dans une zone autre que celle d’origine. C’est un système technique qui permet aux abonnés mobiles d’utiliser continuellement leur téléphone à l’étranger sans un éventuel changement de conditions ou service.  

Cependant, nous devons rappeler que pendant de longues années, les services liés au « roaming » étaient tellement onéreux. Les opérateurs de la téléphonie mobile surfacturaient la prestation du « roaming » au point où l’Union européenne a senti le besoin de prendre ses responsabilités. C’est pour cette raison qu’en 2007, l’Union européenne avait régularisé la communication et surtout la tarification des prestations liées au « roaming ». Cette mesure a eu comme avantage la chute en 2012 du tarif « roaming » de 0,30 à 0,14 € par minute pour le bonheur des consommateurs européens. Mais le but de la Commission européenne était de supprimer les frais de « roaming » dans l’espace européen. Et le 15 juin 2017 a été le sacre de la fin des tarifs des appels en itinérance en Europe. Depuis ce temps, les prestations téléphoniques de tout Européen voyageant à travers les territoires européens sont facturées aux prix du pays d’origine.    

Seulement, il est permis sous sa demande à Bruxelles de fixer ses limites pour éviter des usages abusifs. Selon cette mesure, c’est seulement aux voyageurs européens passagers que les frais nationaux seront appliqués pour les services « roaming ». Autrement, lorsqu’un européen vit de façon permanente à l’étranger, il ne sera pas pris en compte par la suppression des tarifs concernant le roaming dans l’espace européen.

 

Comment fonctionne l’itinérance ou le « roaming » ?

Comment fonctionne l’itinérance

Le fonctionnement de l’itinérance est très facile. Et qui, de nos jours, se serait venté de n’avoir jamais utilisé une fois ce service téléphonique ? En effet, lorsque vous traversez n’importe quelle frontière du monde, votre téléphone établit automatiquement la liaison avec le réseau étranger partenaire du promoteur téléphonique dont vous vous êtes abonné. Ce partenariat entre les opérateurs téléphoniques de votre pays d’accueil et votre pays d’origine vous permet de continuer à utiliser votre téléphone étant à l’étranger. Même si vous êtes dans une zone non couverte par votre opérateur mobile, vous pouvez toujours jouir des prestations habituelles.

Ainsi, passer des appels, envoyer des SMS et bénéficier des services internet via la ligne locale devient une pratique aisée. Mais, ne vous méprenez pas sur les tarifs. Ils varient d’un opérateur mobile à un autre même s’ils ont connu une réduction depuis 2010. Le fonctionnement des appels en itinérance, c’est aussi des offres téléphoniques comme les forfaits des vacances à l’étranger, les formules professionnelles, les forfaits journaliers. Il existe également des propositions pour bénéficier du « data roaming » lorsque vous êtes en voyage. Comprendre donc la bonne marche du « roaming », c’est se familiariser avec les paramètres suivants :

  • Avant tout voyage à l’étranger, il est important de souscrire à un forfait. Rappelons qu’ils sont fixés selon des limites de temps et de quantité ;
  • Les forfaits journaliers restent la solution idéale pour les abonnés limitrophes ;
  • La réactivation de data « roaming » sur Smartphone se fait dans le paramètre « Réglage du réseau » ;
  • Rester attentif aux MMS qui sont parfois associés à des tarifications spécifiques en fonction du type de forfait.

Toutefois, il existe des utilisateurs qui se passent des services « roaming ». Pour ceux-là, il est utile qu’ils sachent comment désactiver l’itinérance sur leur Android et Smartphone tout au moins. Si vous avez un Android, entrez dans le menu « Réseaux mobiles » de la rubrique « Sans fil et réseaux ». Vous aurez accès à l’option « Itinérance des données » qu’il vous faudra désactiver. Lorsqu’il s’agira d’iOS, nous vous invitons à désactiver l’élément « Données à l’étranger ». Pour le faire, choisissez « Réseau cellulaire » dans le paramètre « Réglage ».   

 

L’itinérance nationale et internationale

L’itinérance nationale permet aux utilisateurs d’un réseau téléphonique d’utiliser la ligne d’un autre opérateur pour émettre ses appels, SMS et autres au cas où l’endroit où ils se trouveraient n’est pas couvert.

Quant à l’itinérance internationale, elle permet aux abonnés en déplacement à l’étranger de se brancher à la ligne d’un réseau de promoteur mobile local.

Parlant du « roaming » national et international, nous devons retenir que depuis le 15 juin 2017, il est encadré par le règlement 2015/2120 adopté le 25 novembre 2017. En effet, lorsque vous utilisez votre téléphone dans l’Espace économique européen, vos appels, SMS et services internet en itinérance vous seront facturés en fonction du tarif national. Il est à noter que les opérateurs téléphoniques n’ont pas autorité à limiter les prestations en itinérance.

Aussi, faut-il ajouter que les frais nationaux de consommations téléphoniques en itinérance s’appliquent uniquement aux utilisateurs passagers et non aux utilisateurs permanents. Actuellement, les négociations se poursuivent au sein des structures européennes pour plafonner en mai 2019 les tarifs « roaming » à 19 centimes d’euros la minute pour les appels et 6 centimes d’euro la minute pour les SMS.

 

Les différences de « roaming » entre les opérateurs

 Il existe plusieurs types d’itinérance à savoir les roaming 2G, 3G et 4G. Il est aussi important de savoir que chaque opérateur de téléphonie mobile dispose de son type de roaming. Ainsi, vous entendrez parler de roaming Orange… À ceux-ci, sont associés nombreux accords comme :

  • Le roaming GSM ;
  • Le roaming CAMEL ;
  • Le roaming MMS ;
  • Le roaming LTE;
  • Le roaming GPRS…

La newsletter à lire absolument!

Découvrez avant tout le monde les dernières nouveautés