WiFi : Tout ce qu’il faut savoir sur la technologie (Guide Complet)

Quelle est la différence entre le Wi-Fi et le WiMax 

WiFi ! Voilà le mot présent sur les lèvres des acteurs du secteur numérique depuis quelques années. Dans ce monde dit globalisé et digital, la connexion Internet dans toutes ses dimensions apparaît comme la condition sine qua non pour toute communication numérique. Les moindres échanges et recherches Internet ne sont pas possibles sans l’accès à un réseau de connexion. Et parmi ces différents réseaux de connexion, le WiFi est l’un des types de connexions les plus utilisées. Aujourd’hui, il est omniprésent dans le quotidien des utilisateurs des outils digitaux. Il marque les esprits à travers sa portée, ses avantages de même que sa facilité d’installation. Mais loin de ceux-ci, Comme pour le Bluetooth, WiFi est associé à d’autres facteurs pour lesquels il est important de vous présenter ce guide pratique.


1- Qu’est-ce que le WiFi ?

En termes simplifiés, le WiFi peut être compris comme une technologie liée au réseau Internet sans fil. Il est installé pour faire fonctionner les échanges sur l’Internet. Depuis certaines années, le WiFi est devenu un moyen de communication, un système d’accès haut débit à l’Internet. Il s’appuie sur la règle IEEE 802.11 (ISO/CEI 8802-11).

Plus besoin de vous rappeler que le terme WiFi est une combinaison de « Wireless » et « Fidelity ». Cependant, cette façon de définir WiFi est, selon certains experts du monde informatique, une explication erronée. C’est le cas de Phil Belanger, un des promoteurs de la WECA.

En effet, cette société avait commis une structure de publicité pour lui définir un nom plus facile avec lequel désigner d’IEEE 802,11 Direct Sequence. Et sur plus d’une dizaine de propositions de nom, WECA a retenu WiFi. Au départ, cela le sens de ce nom souffrait d’imprécision. Mais pour donner plus de visibilité à ce nom, WECA n’a pas manqué de le présenter en l’accompagnant du Slogan « The Standard for Wireless Fidelity ». C’est pour dire : le standard pour la fidélité sans fil.

Voilà comment la désignation de WiFi comme Wireless Fidelty est devenue une idée populaire. Il est vrai que relier la « fidélité à la technologie sans fil » est techniquement peu significatif. Mais il est aussi vrai que l’objectif marketing visé sur l’IEEE 802.11 est bel et bien atteint. C’est d’ailleurs pour cela que vous verrez certains fabricants et commerçants qui associent le nom WiFi à leurs objets bien qu’étant incompatibles à la technologie IEEE 802.11. L’objectif est de charmer les clients.

 

2- Comment installer et configurer un réseau WiFi ?

 

Comment installer et configurer un réseau WiFi 

L’installation et la configuration d’un réseau WiFi peuvent se dérouler selon les étapes suivantes :

 

La préparation de la mise en place

Il s’agit ici d’aller à la quête de certaines informations nécessaires à la mise en place convenable d’un routeur. Pour cela, vous devez ouvrir le Panneau de configuration et faites un double clic sur « Connexion réseau ». Ensuite, vous appuyez sur la partie droite de la souris pour accéder à l’icône « Connexion au réseau local ». Sélectionnez Protocole Internet (TCP/IP). Certainement la touche de l’option « Utiliser l’adresse IP suivante » est activée. Dans ce cas, sachez que votre accès Internet est associé à une adresse statique. Prenez alors note de l’adresse IP, le rideau de sous-réseau ainsi que la passerelle par défaut. Cliquez à présent sur « Obtenir une adresse IP automatiquement » puis « OK » pour mettre les notifications. Cliquez à nouveau sur « OK » pour la fermeture de la boite de dialogue.

 

L’installation du routeur sans fil

Éteignez tout d’abord votre appareil ainsi que le modem et assurez-vous de la déconnexion du câble Ethernet du PC pour l’associer au port WAN du routeur. Vous devez le connecter de telle manière que le câble relie modem et routeur. Servez-vous ensuite d’un autre câble Ethernet pour raccorder le port Ethernet de votre appareil à l’un des ports Ethernet du routeur. Le modem doit rester sous tension et vous devez patienter pour qu’il se soit connecté. C’est justement à ce moment précis qu’il met le routeur de même que l’appareil sous tension. Lorsque le système va démarrer, procédez à l’activation du navigateur et parcourez certains sites Internet pour vous assurer de la bonne marche de votre connexion.

 

L’installation des adaptateurs WiFi

À chaque système de connexion sans câble routeur, son adaptateur WiFi. Pour les adaptateurs D-Link (carte PC, carte PCI) utilisés sur un PC, vous devez a priori mettre en place le logiciel correspondant. Cela peut partir d’un CD fourni avant la mise en place de la carte. Éteignez ensuite votre appareil puis placez l’adaptateur avant de relancer le système. Certainement, vous assisterez à la mise en route de Windows et à l’affichage de l’assistant « Ajout de matériel ». Ce qui donnera naissance au démarrage automatique au montage du pilote. Peu importe le message d’alerte de Windows, cliquez sur « Continuer ».

Vous pouvez à présent passer à la configuration du routeur pour enfin le connecter.

 

3- Comment sécuriser son réseau WiFi ?

Comment sécuriser son réseau WiFi 

Voulez-vous déjouer les risques d’intrusions malveillantes pour éviter qu’on ne vous vole vos dossiers personnels ? Certainement oui ! Les risques associés à l’usage des connexions WiFi sont bien visibles comme l’indiquent bien les actualités. En dépit de ces risques réels, on rencontre encore des utilisateurs qui banalisent souvent la protection de leur point d’accès WiFi. Par exemple, ces derniers ne changent pas les identifiants définis par les fournisseurs de connexion Internet ou les concepteurs des routeurs. Or, selon certaines indiscrétions, il est très facile pour les hackers de craquer un système WiFi mal protégé de nos jours. Disons qu’il existe un nombre incalculable d’applications favorisant le piratage des connexions sans la moindre compétence technique. Heureusement, certaines méthodes fortes simples permettent de réduire grandement ces risques. Le tour d’horizon de ces méthodes de protection nous indique :

 

La modification de mot de passe soit par défaut, soit par le SSID

De nos jours, les personnes malveillantes peuvent facilement se procurer des applications et équipements de piratage des mots de passe. Parmi ces instruments dont se servent les hackers pour pirater les réseaux WiFi, figure « NetStumbler ». Ce dernier permet d’identifier les réseaux ouverts. C’est dans cette même logique que s’inscrivent les applications comme « Aircrack » et « AirSort » qui sont conçues pour craquer les clés WPA ainsi que WEP. Fort de cette remarque, il apparaît capital de modifier fréquemment les mots de passe et login provenant des fournisseurs. La non-sécurisation de ces identifiants offre la possibilité d’accès à l’interface gestionnaire du réseau. Alors, prendre le contrôle intégral d’un routeur devient plus facile. Mais vous pouvez encore éviter cela en déterminant des mots de passe forts (combinaison de lettres, chiffres et caractères particuliers).

 

Le choix d’un protocole de protection fiable comme le chiffrement complexe

Cette méthode vous recommande d’abandonner l’ancien mode de chiffrement (WEP) pour adopter le tout nouveau protocole de chiffrement WPA3. Ce dernier a vu le jour en 2018 suite à la faille d’insécurité constatée chez le protocole WPA2 lancé en 2014. Plus facile à configurer, il fait aujourd’hui son petit bonhomme de chemin avec la plupart des routeurs certifiés. Ses fonctionnalités ont été renforcées de manière à plus inviolables les réseaux WiFi même en présence de mot de passe faible. Mais n’oubliez pas de définir un mot de passe de 10 à 12 caractères au moins et le modifier fréquemment.

 

L’utilisation du filtrage MAC : utile pour contrôler chaque outil connecté

Nous sommes à l’ère des objets connectés aux réseaux sans fil qui ne cessent d’accroître considérablement. De ce fait, le Media Access Control (MAC) devient aussi une solution de protection même s’il n’est pas aussi pratique à installer. Il se résume à la sélection un par un des instruments que l’on souhaite relier au réseau WiFi. Il faut dire que les appareils ayant une interface réseau (ordinateur, tablette….) possèdent une identité (adresse) MAC unique. Or, les routeurs sont dotés d’une fonctionnalité pour filtrer ces identités afin de déterminer les appareils autorisés à se connecter au réseau WiFi. Donc, lorsqu’un appareil ne figure pas sur cette liste, l’accès au réseau lui est interdit.

 

La création d’un réseau WiFi invité pour la sécurisation des données individuelles

Cette mesure est souvent négligée. Pourtant, c’est une solution essentielle pour protéger son réseau sans fil. En effet, le code WiFi d’un routeur n’est pas que fonction d’accès à l’Internet. Éventuellement, il permet aussi d’accéder à l’ensemble des contenus emmagasinés sur les ordinateurs, NAS comme beaucoup d’autres disques durs branchés au réseau. Aujourd’hui, la plupart des box des FAI (Freebox Delta, Livebox Orange…) sont dotés d’une fonctionnalité favorisant la création d’un point d’accès WiFi autonome. Ce réseau WiFi indépendant est réservé aux invités avec son propre protocole WPA2 ou WPA3. Mais assurez-vous que votre réseau invité est configuré pour être limité à l’accès Internet.

À ces différentes méthodes, s’ajoutent les mesures de précaution suivantes :

  • la désactivation du WPS ;
  • la mise en place d’un serveur ou d’un routeur VPN (Virtual Private Network). C’est la solution de verrouillage complet d’un réseau Wifi.

 

4- Déterminer si votre PC est équipé d’une carte WiFi

WiFi Guide pratique

Pour savoir si mon PC est équipé d’une carte WiFi, c’est très simple. Entrez dans « Centre réseau et partage » du « Panneau de configuration » pour accéder au menu « Modifier les paramètres de la carte ». Tous différents éléments figurent dans le menu « Démarrer ».

 

5- Comment activer la connexion WiFi ?

 

6- Comment désactiver la connexion WiFi ?

 

7- Comment Partager la connexion WiFi ?

 

8- Quelle est la portée d’une connexion WiFi ?

iPhone X nouveaux gestes et astuces

La portée d’une connexion WiFi indique l’étendue de son rayon de couverture. Ce rayon de couverture varie en fonction du protocole, de la fréquence, le taux de transfert réel ainsi que le taux de transfert max. C’est pourquoi le rayon de couverture d’un réseau WiFi peut varier entre 15 et 100 mètres.

 

9- Astuces pour augmenter la portée d’un signal Wifi

Quelles sont les différences entre WiFi, Bluetooth, NFC et RFID

Dans certains endroits même certaines pièces des appartements, la connexion WiFi s’affaiblit considérablement. Cependant, il existe évidemment des astuces pour augmenter la portée de votre connexion sans fil.

 

Les solutions gratuites

Elles regroupent :

  • la vérification de l’étendue de votre réseau sans fil. Vous trouverez sur le marché des applications que vous pouvez installer sur votre appareil pour vérifier le champ de couverture de votre réseau sans fil ;
  • Utiliser des applications et instruments pour élargir la portée d’une connexion WiFi. Nombreuses sont ces applications qui vous permettent de tester et d’agrandir la couverture d’une connexion WiFi. Il s’agit de NETGEAR WiFi Analytics (pour Android), NETGEAR Genie (pour iOS, Windows de même qu’Android), WiFiCoverage (pour PC).

 

Les conseils pour le meilleur positionnement

  • Vous devez prendre soin de mieux disposer votre box dans votre logement, car l’emplacement de votre box peut influencer la portée de votre connexion WiFi. Il est conseillé de placer le routeur au centre de l’appartement, ni très haut, ni très bas et dans un milieu ouvert.
  • Restez également attentif à la distance entre le routeur et les matières métalliques. À vrai dire, le routeur doit être bien éloigné de tout objet métallique.
  • Le routeur ne doit pas aussi être disposé près d’un téléphone ou des fours à micro-ondes opérant via une même fréquence (2,4 GHz).
  • Il ne doit pas rester également proche des routeurs des voisins. Les canaux doivent être différents.

 

Les solutions payantes

Peut-être que vous avez épuisé ces différentes astuces sans succès ! Ce n’est pas fini ! Vous pouvez à présent essayer les solutions payantes comme :

Le remplacement de l’antenne WiFi : Vous pouvez remplacer votre actuelle antenne par un modèle plus évolué selon votre besoin. Il est vrai que cette opération n’est pas possible avec tous les modèles de routeur. Mais lorsque la possibilité s’offre à vous, n’hésitez pas.

L’installation d’un répéteur dans votre appartement : Le répéteur est un instrument permettant d’élargir le champ d’action d’un réseau sans fil. En d’autres termes, il se branche à une connexion WiFi existante pour prolonger sa réception dans une zone donnée. Toutefois, la pratique exige des étapes de paramétrage.

 

10- Avantages et inconvénients de la technologie WiFi

Nombreux sont les avantages associés à la technologie WiFi. Mais elle a aussi des inconvénients qu’il convient de souligner. Dans tous les cas, nous pouvons résumer les avantages du réseau WiFi à :

  • La mobilité : Avec le réseau WiFi, vous pouvez vous déplacer sans gêne dans le rayon de couverture sans aucun branchement ou débranchement.
  • La facilité : Il suffit d’être dans la zone de couverture de votre réseau WiFi pour naviguer facilement sur le l’Internet.
  • La souplesse : Le réseau WiFi peut-être adapté à n’importe quelle zone facilement selon vos besoins.
  • Le coût : L’installation d’un réseau WiFi n’est pas très exigeante en termes de main-d’œuvre. Ce qui diminue les dépenses liées à l’installation
  • L’évolutivité : Vous pouvez étendre et restreindre votre connexion WiFi comme bon vous semble.

 

Quant aux inconvénients, ils se présentent comme suit :

  • Perturbation de la qualité et du prolongement du signal : Le réseau WiFi peut être facilement perturbé par ne serait-ce qu’un radar de la police ou le moindre émetteur Bluetooth.
  • La sécurité plus ou moins reprochable : Étant un réseau sans fil, il est perméable à des intrusions malveillantes. Il faut donc le sécuriser avec des mots de passe forts.

 

11- Quelle est la différence entre le Wi-Fi et le WiMax ?

Quelle est la différence entre le Wi-Fi et le WiMax 

Le WiFi et le WiMax se distinguent d’abord sur le plan de la portée. En effet, la portée de WiMax est 7 fois supérieure à celle de WiFi. Ce fait appel à un autre point de différence entre ces deux moyens du système informatique.

Si le WiMax est beaucoup plus destiné à la communication, il faut dire que le WiFi quant à lui, sert beaucoup plus à la diffusion.

Nous pouvons dire que le WiMax et le WiFi sont deux réseaux complémentaires. Pendant que l’un est approprié au transport, l’autre est plutôt idéal pour servir les entreprises locales.

12- Les différentes normes WiFi

Plusieurs normes sont liées au fonctionnement du réseau WiFi. Ces différentes normes ont évolué au fil du temps et selon le modem/box, nous pouvons distinguer les normes suivantes :

  • les normes 802.11 ;
  • les normes 802.11 ac ;
  • les normes 802,11 b ;
  • les normes 802.11 g ;
  • les normes 802.11 n.

Pin It on Pinterest

La newsletter à lire absolument!

Découvrez avant tout le monde les dernières nouveautés