Crypto-monnaies pour les nuls : Guide Complet de la monnaie du futur

Histoire du Bitcoin

 

La crypto-monnaie, qu’est-ce que c’est ?

Encore appelée crypto devise ou monnaie cryptographique, la crypto-monnaie est une monnaie virtuelle dont les origines remontent aux années aux années 1995. Ce type de monnaie a été créer pour un but précis : permettre à deux personnes totalement inconnues d’effectuer en toute sécurité des transactions monétaires sans aucune autre intervention extérieure (banque, notaire, etc.). Les utilisateurs de ce type de monnaie valident eux même toutes les transactions avec leur signature unique. Toutes les transactions impliquant les crypto-monnaies sont inscrites dans un grand registre, consultable par tout le monde, le blockchain. La crypto-monnaie garantit un anonymat complet pour ses utilisateurs permettant d’éviter les vols et autres tentatives d’hacking.


 

Histoire des crypto-monnaies

À la découverte de la crypto-monnaie  la monnaie du futur

L’origine des crypto-monnaies remonte à 1998 avec les travaux de Wei Dai sur le ‘’B-Money’’ puis ceux de Nick Szabo en 2005 sur le ’’Bit Gold’’.

 

Les débuts des systèmes cryptographiques de paiement : le B-Money de Wei Dai

En 1998, un ingénieur en informatique, Wei Dai publie les résultats de ces travaux sur le B-Money, une nouvelle monnaie qu’il a lui-même imaginé. Il décrit les principes de fonctionnement de cette nouvelle monnaie dont le système de paiement est anonyme et distribué.

Avec le B-Money, les transactions d’argent était transféré en diffusant la transaction à tous les participants. Ceux-ci avaient la possibilité de conclure des contrats, et également de les résilier en cas de défaillance. Les contrats entre deux participants étaient arbitrés par une tiers partie, avec son consentement. En cas de désaccord, chacun des participants à la transaction diffusait des ou des preuves en sa faveur ; ils déterminaient également les niveaux de réparations et d’amendes.

À travers le B-Money, Wei DAI présente sa vision du monde ; un monde sans gouvernement, sans violence, où la vie privée est totalement respectée.


Une nouvelle forme de paiement : l’or digitalisé de Nick Szabo

Le concept de B-Money présenté par Wei Dai en 1998 présentait un gros inconvénient. Avec cette monnaie, les serveurs censés centraliser les transactions devaient verser un dépôt de garantie selon un mécanisme très peu explicite. C’est ainsi qu’en 2005, un autre ingénieur en informatique spécialiste en cryptographie propose une autre monnaie électronique : le Bitgold. Bitgold, qui signifie en anglais or digitalisé, est inspiré des transactions avec l’or et les autres métaux précieux.

L’avantage avec ces métaux, c’est qu’ils sont par nature déflationnistes. De plus, ils sont présents en quantité limitée sur la Terre, rendant plus facile le contrôle de ces transactions. Mais Nick Szabo se devait, s’il voulait que son Bitgold soit fiable, résoudre certaines difficultés inhérentes aux transactions avec l’or.

En effet, on ne peut pas échanger de l’or sur internet (le problème bien qu’en partie résolu aujourd’hui, existait néanmoins en 2005 quand Nick imaginait sa nouvelle monnaie. De plus, les échanges avec de l’or étaient risquées, vu qu’un transfert peut être intercepté et l’or volé. Nick Szabo a alors proposé une solution innovante pour résoudre ces problèmes : les Bitgolds seront créées directement sur internet, et ce, à un prix élevé. Cela impliquait une chaîne de preuve de calcul, ou Preuve de Travail.

Mais tout comme celle de Wei Dai, la monnaie de Nick Szabo souffrait d’une insuffisance : le modèle de confiance. En effet, il ne proposait pas un moyen de contrôler le nombre d’adresses utilisées pour authentifier une chaîne de transaction.

 

La révolution de la monnaie électronique : le Bitcoin de Satoshi Nakamoto

Les espoirs de création d’une monnaie électronique fiable s’étaient un peu effondrés avec l’échec de la tentative de Nick Szabo en 2005. Il a fallu attendre jusqu’en 2009 pour qu’enfin, une lueur apparaisse au bout du tunnel.

En février 2009, Satoshi Nakamoto diffuse une annonce concernant son travail sur le Bitcoin avec le logiciel Bitcoin qu’il utilise avec son propre ordinateur pour créer le premier Bitcoin. Le Bitcoin, est considéré à ce jour comme la toute première monnaie électronique fiable. Toutefois, personne n’a pu jusque à ce jour identifier qui était réellement son fondateur, Satoshi Nakamoto.

 

Avantages et inconvénients des crypto-monnaies

meilleures plateformes pour acheter des crypto-monnaies 1

Les crypto-monnaies sont considérées, par de nombreux spécialistes de la finance comme l’avenir de la monnaie dans le monde. En effet, ils présentent une multitude d’avantages. Toutefois, cela ne vas également pas sans inconvénients. Les avantages et inconvénients qui seront présentés ici ne sont pas spécifiques à une crypto-monnaie en particulier (en effet, on ne pourrait présenter les avantages et inconvénients de toutes les crypto-monnaies, vu leur nombre sans cesse grandissant).

 

Avantages des crypto-monnaies

Les monnaies électroniques sont considérées comme l’une des formes les plus sécurisées et anonymes de transaction monétaire existante. Voici quelques avantages de ces types de monnaie.

  • La crypto-monnaie est une monnaie totalement libre : elle ne dépend d’aucune banque centrale. De plus, tout le monde peut créer sa propre monnaie électronique à partir d’une autre existante.
  • Les transactions avec les crypto-monnaies garantissent un anonymat complet
  • La qualité des transactions est assurée
  • Les transactions sont ouvertes : en effet, toute le monde peut consulter l’historique des transactions effectuées avec le blockchain.
  • Les crypto-monnaies sont conçues pour internet, elles représentent donc une alternative aux systèmes de paiement traditionnels.
  • Il n’y a pas d’intermédiaire lors des transactions : l’argent par directement de l’émetteur au destinataire.
  • Les transactions sont irréversibles : dès que la transaction est confirmée, on ne peut plus l’annuler.
  • La crypto-monnaie ne peut être contrefaite : on ne peut reproduire et faire passer pour tel un Bitcoin comme on pourrait le faire avec le Dollar ou l’Euro.

 

Inconvénients de la crypto-monnaie

Malgré tous ces avantages, la monnaie électronique présente encore des inconvénients.

  • Bien qu’étant très adoptée de nos jours par le public, les crypto-monnaies n’ont pas encore un grand impact. En 2016, seulement 150 millions de dollars US de monnaie électronique transitaient par jour, ce qui reste encore très faible comparé aux autres monnaies.
  • Les réseaux de paiement par monnaie électronique sont encore peu développés à ce jour, bien que des avancées significatives ne cessent de voir le jour.
  • Le consommateur est partagé et a parfois l’embarras du choix quant à la monnaie à laquelle choisir. En effet, il existe un nombre très important de crypto-monnaies, et de nouvelles voient régulièrement le jour.
  • Les crypto-monnaies ne peuvent être produites de façon illimitée, un seuil à ne pas dépasser étant fixé. Cela entraîne donc des risques d’inflation ou de déflation.
  • Il n’est pas possible d’effectuer des transactions avec certaines monnaies électroniques dans certains pays, comme la Russie et d’autres pays de l’Europe de l’Est.
  • Le minage, procédé de création des monnaies électriques requiert une consommation d’énergie de plus en plus importante.

 

La blockchain, qu’est-ce que c’est et comment ça fonctionne ?

 

Définition et fonctionnement

Aujourd’hui, on ne peut plus parler de monnaie électronique sans parler de la blockchain. La blockchain ou encore chaîne de blocs est le registre comptable de la monnaie électronique, et en particulier du Bitcoin. C’est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle.

Par extension, une blockchain constitue une base de données qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création. Cette base de données est sécurisée et distribuée : elle est partagée par ses différents utilisateurs, sans intermédiaire, ce qui permet à chacun de vérifier la validité de la chaîne. Les informations vérifiées sont groupées en blocs à intervalle de temps régulier, liés et sécurisés avec la cryptographie, formant ainsi une chaîne, d’où le nom de chaîne de blocs.

Une blockchain c’est donc un grand livre comptable public, anonyme et infalsifiable. Ainsi, le mathématicien Jean-Paul Delahaye imagine la blockchain comme « un très grand cahier, que tout le monde peut lire librement et gratuitement, sur lequel tout le monde peut écrire, mais qui est impossible à effacer et indestructible. »

 

Blockchain : les origines

La toute première blockchain est apparue en 2008. Elle permettait le fonctionnement de la première monnaie électronique : le Bitcoin de Satoshi Nakamoto avec lequel elle a été conçue. Toutefois, de nos jours elle n’est plus utilisée seulement pour le Bitcoin, mais pour plusieurs autres monnaies électroniques ; et certaines entreprises et certains gouvernements envisagent même son utilisation pour d’autres cas que la monnaie électronique.

La blockchain est aujourd’hui très prometteuse, au vu des nombreuses applications qu’on peut en faire.

 

Le minage : une étape importante dans la création et les transactions de crypto-monnaies


Les transactions par crypto-monnaie ont besoin d’être transmises et validées par les ordinateurs qui composent le réseau. Ainsi, tout individu peut participer à cette étape de validation, pourvu qu’il dispose de la puissance de calcul nécessaire. Dès qu’une transaction est validée, chaque ordinateur ayant participé à sa validation reçoit un certain montant de monnaie électronique (un peu comme une commission) en fonction de sa participation aux calculs ayant permis la validation. C’est cette étape à laquelle des personnes peuvent participer à la complétion de la transaction qui est appelée minage : les personnes qui la réalisent sont appelées les mineurs ; ils participent à la création monétaire.

Toutefois, pour participer au minage, il faut disposer de matériel, d’ordinateurs possédant la puissance de calcul nécessaire, d’où la forte consommation d’énergie. Le minage fonctionne un peu de la même manière que la découverte de l’or et des autres méthodes précieux :

  • Au début, il y a un petit nombre de personnes qui cherchent de l’or. Il est donc assez facile d’en trouver.
  • Ensuite, l’information se répand. Beaucoup de personnes se mettent donc à en chercher, rendant l’or difficile à trouver, donc, plus rare.
  • Alors, beaucoup de personnes commencent à investir dans des technologies pour chercher l’or. Cela fait que les chercheurs qui ne disposent pas de technologies assez avancées sont obligés d’abandonner.
  • La valeur de l’or augmente alors, puisqu’il est rare, limité. Dans le même temps, la chance d’en trouver décroît.

Le schéma est à peu près pareil avec les crypto-monnaies où on remarque l’émergence de plusieurs mégastructures spécialisées dans le minage. Ainsi, pour la monnaie électronique la plus populaire, le Bitcoin, on est entré dans une phase où le minage demande un investissement important en matériel pour toute nouvelle personne qui veut suivre le mouvement.

Il est également très difficile de générer des blocs (miner) à cause de l’importante quantité d’énergie nécessaire. La solution la plus adéquate pour commencer à miner est donc de rejoindre un pool de générateur de blocs surtout quand il s’agit du Bitcoin. Par contre, avec les autres monnaies moins populaires (Altcoin), la concurrence pour le minage est moins faible et la génération de blocs plus accessible.

 

Comment acquérir des crypto-monnaies ?

meilleures plateformes pour acheter des crypto-monnaies 2

Il existe deux moyens pour acheter les crypto-monnaies : on peut en acheter directement sur les plateformes ou sites d’achat simple ou encore sur les plateformes d’échanges dont nous parlerons plus loin. Les sites d’achat simple sont des plateformes bien conçues qui gère certains processus de la transaction de la monnaie, permettant du coup à des néophytes d’acquérir facilement de la monnaie électronique.

 

Coinbase : l’un des pionniers dans la vente de monnaie électronique

Si vous débutez et que vous voulez acheter de la monnaie électronique, l’un des premiers sites sur lesquels vous tomberez est sûrement Coinbase. Ce site a rendu l’achat de la crypto-monnaie rapide et sécurisé.

Après Coinbase, on retrouve également plusieurs autres sites offrant des services similaires avec de légères différences au niveau des taxes prélevées et du temps de la transaction. On peut citer : Cex, Coinhouse, Bitit, Paymium.

 

Principales plateformes d’échanges de Crypto-monnaies

Top Plateformes d'échanges bitcoin

En dehors des plateformes d’achat simple, il y a également des plateformes d’échange ou de trading ou des utilisateurs peuvent vendre et acheter des monnaies électroniques. Toutefois, il est recommandé d’utiliser des plateformes d’échanges seulement si on dispose déjà de monnaie électronique. Ces plateformes présentent l’avantage de permettre les échanges avec plusieurs monnaies.

HitBTC est l’une des plus populaires dans le domaine. De prise en main très facile, ce site permet de faire des échanges avec la plupart des crypto-monnaies existantes.

BitRex est également une plateforme d’échanges. Elle permet des transactions avec certaines monnaies pas très populaires. Toutefois, sa prise en main reste un peu compliquée.

Les autres sites sur lesquels vous pouvez acquérir des crypto-monnaies en les échangeant sont : BitfinexKraken, Poloniex, Livecoin.

 

Comment choisir son Wallet ou portefeuille électronique ?

monnaies virtuelles

Quand vous commencez des échanges avec les crypto-monnaies, vous aurez très vite besoin d’un Wallet. Un Wallet est un portefeuille électronique qui permet de stocker, de recevoir et d’envoyer de la crypto-monnaie. On en distingue en général trois grands types.

  • Les portefeuilles qui sont automatiquement installés quand vous créez un compte sur une plateforme d’achat ou de trading. Les plus populaires sont celles des plateformes Kraken, Poloniex et Coinbase.
  • Les portefeuilles multi-wallet qui permettent d’utiliser plusieurs crypto-monnaies à la fois. En gros, c’est comme si vous pouvez avoir dans votre compte des Euros, des Dollars et des Yen. Le portefeuille multi-wallet le plus utilisé est Jaxx suivi de près par Coinomi.
  • Les portefeuilles valables pour une seule devise. Chaque crypto-monnaie en dispose d’une propre et officielle.

Le choix d’un portefeuille dépend de l’utilisation à en faire : si vous voulez utilisez seulement le Bitcoin, un portefeuille simple est le plus approprié. Par contre, si vous comptez faire usage de plusieurs crypto-monnaies, alors choisissez un portefeuille multi-wallet.

 

Top 10 des crypto-monnaies

Top 10 des Cryptomonnaies

Ici, nous présenterons les dix crypto-monnaies les plus populaires.

  • Le Bitcoin de Satoshi Nakamoto reste la crypto-monnaie la plus populaire avec une masse monétaire de 329 milliards de dollars
  • On a ensuite le Ripple, 140 milliards de dollars
  • l’Éther avec 120 milliards de dollars
  • Le Bitcoin Cash, 50 milliards de dollars
  • Le Cardano, 30 milliards de dollars
  • Le NEM, 16 millions de dollars
  • Le Litecoin, 16 milliards de dollars
  • Le Stellar, 12 milliards de dollars
  • L’IOTA, 12 millions de dollars
  • Le Dash, 10 millions de dollars

 

Les crypto-monnaies les plus prometteuses en 2018

Plusieurs crypto-monnaies sont aujourd’hui des valeurs d’investissement sûres en 2018.

  • Le Bitcoin détient la première place de ce classement. Malgré le grand nombre de crypto-monnaies existantes, le Bitcoin reste une monnaie sûre.
  • L’Ethereum encore appelée Ether, malgré les attaques de piratages qu’elle a subies est une monnaie dont le cours est resté croissant en 2017 ; une valeur sûre pour 2018.
  • Le Litecoin a vu le jour en 2011, soit peu après le Bitcoin. Il s’est très vite trouvé une place dans les crypto-monnaies les plus sûres à cause de la facilité de ces échanges.
  • Le Ripplee est déja connu pour son protocole de transaction numérique que pour sa cryptomonnaie. Beaucoup d’institutions financières comme UniCredit, SAP ou UBS l’ont adopté car les transactions réalisés en Ripples sont instantanées.

 

En conclusion, le business des crypto-monnaies est aujourd’hui très développé. Ces nouvelles monnaies du futur proposent des alternatives intéressantes aux anciennes monnaies.

Ne Ratez Plus Aucune Actualité Web

Découvrez avant tout le monde les dernières nouveautés