Un iPhone à 50€ ? La fausse bonne affaire

Un iPhone à 50€ La fausse bonne affaire

Aliexpress et d’autres services d’annonces en ligne comme Leboncoin regorgent d’offres de smartphone à petits prix. Toutefois devant cette jungle, il est aisé de se faire berner par un vendeur peu scrupuleux. Entre le portable reconditionné, le volé et le faux made in China, il est difficile de savoir si c’est une bonne affaire ou un cadeau empoisonné. Mais comme je suis d’humeur sympathique, je vais vous aider à distinguer les faux smartphones des vrais.
1- Un faux est vendu à moitié prix ou moins après la sortie de l’original

Il ne faut pas avoir fait de grandes études pour comprendre que quelque chose qui cloche. Un prix anormalement bas quelques jours après le lancement d’un modèle doit vous mettre la puce à l’oreille. Apple ne dépense pas des milliards en pub et recherches pour casser ses prix.

2 – Un faux smartphone est mal fini

Première chose à faire lorsque le téléphone arrive chez vous – si vous avez fait la bonne pioche en ligne – vérifiez l’emballage. Fautes d’orthographe, design différent du vrai et autres bizarreries d’impression doivent vous mettre la puce à l’oreille. Vous êtes vraisemblablement entré en possession d’un faux !

Si le packaging est OK ou n’est pas présent, il faudra alors passer à l’étape 2 : observer le smartphone sous tous les angles.

Cette distinction finale est importante, car c’est en effet de profil que les défauts du plastique de la contrefaçon éclatent : jour entre les 2 faces, dissemblances entre la photo du site constructeur et le modèle entre les mains. Le manque d’un port, le micro qui n’est pas au bon endroit, le scanner qui n’est pas présent, la coque qui est légèrement différente … : bref autant d’éléments qui convergent vers la même conclusion. C’est un faux mon ami !

3 – Un faux smartphone est détectable via le firmware

Certaines copies de smartphone sont diablement réussies et il est difficile de détecter à l’oeil la contrefaçon de l’original. D’autant plus que ce sont généralement les mêmes usines qui produisent les 2… C’est là où la partie logiciel du téléphone Androïd ou iPhone peut trahir le malfaiteur. Vérifiez ainsi la concordance entre les caractéristiques annoncées et ce qu’il en est comme la version d’Androïd et du téléphone. Il se peut qu’aucune info ne soit disponible, dans ce cas alerte rouge, c’est sûrement un faux.

Si vous avez le smartphone entre les mains, installez CPU-Z, un petit utilitaire, pour vérifier les informations affichées sur les caractéristiques techniques de votre smartphone Android.

L’onglet « System » vous fournira des informations sur le fabriquant de l’appareil, sa référence et d’autres .. S’il s’agit d’un clone, l’app indiquera que le fabriquant est « unknown » (inconnu) ou différent de celui prévu.

3 – Pas de GooglePlay ? Et si c’était un faux !

Un Androïd sans Google Play c’est du jamais vu. Mais sur les faux c’est parfois possible, donc vérifiez bien que vous pouvez y accéder.

Ne Ratez Plus Aucune Actualité Web

Découvrez avant tout le monde les dernières nouveautés

You have Successfully Subscribed!

Ne Ratez Plus Aucune Actualité Web

Découvrez avant tout le monde les dernières nouveautés